Racines de résilience

Réunir et relier les idées, pour
une société qui soutient la vie

Racines de résilience, c'est quoi ?

Le site Racines de résilience est une des facettes de la campagne d'accompagnement du film Une fois que tu sais, écrit et réalisé par Emmanuel Cappellin, en collaboration avec Anne-Marie Sangla. Cette campagne est portée par l'association Terractiva, créée en 2019 pour défendre une adaptation globale face aux processus d'effondrements en cours. Sa mission : accompagner des objets artistiques particulièrement impactants auprès du grand public et soutenir un changement culturel à grande échelle.

A l'initiative du réalisateur Emmanuel, Terractiva a décidé d'accompagner le film. L'association a fait appel à Brianne Parquier et Charlotte Ogier pour porter cette campagne d'accompagnement. Elles sont toutes deux facilitatrices de Travail Qui Relie, un processus élaboré dans les années 1980 par l’écopsychologue Joanna Macy. Ce processus permet de traverser les émotions difficiles liées aux prises de conscience écologiques et de les transformer en élans d’actions.
Elles ont développé pour cette campagne 3 outils d'accompagnement à la mise en action :

Racines de résilience, à quoi ça sert ?

L'ambition de la campagne d'accompagnement du film, c'est d'aider le public à devenir une communauté en mouvement et d'encourager des passages à l'action à la hauteur des enjeux climatiques. Touchées par son message, plusieurs milliers de personnes se sont mobilisées pour financer le film, accompagner sa diffusion par des temps d'échange post-projection et distribuer le guide d'actions qui offre de nombreuses pistes concrètes pour s'engager. Ce site internet est un prolongement en ligne du guide d'actions, un prolongement collaboratif et vivant, qui permet de rassembler et d'actualiser un maximum de façons d'agir sur les thèmes du climat, de l'énergie, de l'effondrement et de la résilience.

Les artisans derrière ce site

  • Brianne Parquier, Charlotte Ogier, Emmanuel Cappellin : designeu·r·se·s improvisé·e·s, rédacteur·ice·s de textes, coordinateur·ice·s de logiques, gestionnaires d’équipes et jusqu’au-boutistes avéré·e·s
  • Loïc Cimelière : graphiste de l'arbre aux actions, détenteur d'un diplôme de patience
  • Théotime Noël : illustrateur émérite, fondu de nature et très fort en jeu de mots
  • Thomas Seignette : développeur Web, amateur de low-tech
  • Clarisse Barreau : relectrice et consultante, coachs de qualité
Soutenir le projet

La démarche low-tech de Racines de résilience

Aujourd'hui, la part du numérique dans les émissions de gaz à effet de serre est estimée à 3,5% à l'échelle mondiale et 3,2% à l'échelle française, avec une croissance annuelle de l'ordre de 6% (d'après The Shift Project et Green IT, les chiffres varient selon les sources).
Afin d'être en phase avec les idées qu'il veut faire passer et de minimiser son impact environnemental, ce site a été conçu en gardant un esprit low-tech. Cela passe notamment par un continuel questionnement sur les fonctionnalités développées, les éléments ajoutés au design ou les outils utilisés. Cette façon de faire permet d'obtenir un site léger, accessible et efficace. L'idée derrière est très simple : plus un site est léger, plus la consommation électrique et l'usure des équipements impliqués (serveur, box Internet, ordinateur, etc.) sera réduit.
Vous pouvez en apprendre plus sur la conception du site sur son dépôt GitHub (bientôt disponible).

En savoir plus

Notre partenaire éditorial Mue

Parce que les gouttes d’eau font les grandes rivières, Racines de résilience s’est associé à Mue, une revue bimestrielle et thématique explorant le monde d’après déjà à l'œuvre ici et maintenant ! Tous les 2 mois, elle met en avant 50 nouvelles initiatives inspirantes et des leviers d’action concrets pour s’engager et co-construire demain. Positive et engageante, inclusive et éthique, consciente et poétique, elle nous encourage à explorer nos possibles et à ouvrir nos imaginaires pour nourrir notre formidable puissance collective.
Conçue par Loïc Cimelière, directeur artistique et Carol Galand, journaliste et artiste, Mue contribue aujourd’hui à déployer notre écosystème d’actions avec toujours plus d’inspirations pour transformer l’à venir !

Découvrir la revue